La splendeur d’une ville

La Fête de la Renaissance est un voyage vers le passé, à travers le temps, séducteur et magique, qui nous transporte vers un passé de splendeur, à l’époque où Tortosa était une des principales villes de la Couronne d’Aragon. Porte du Principat, pont de passage unique entre la mer et Saragosse, sa situation privilégiée la transforma en une enclave prospère et enviée. Capitale d’un étendu territoire, tant du point de vue administratif, à travers la Vegueria (région), qu’ecclésiastique (elle était le siège d'un vaste évêché qui arrivait jusqu'à Almenara, à 30 km de la ville de Valencia), elle contrôlait le passage de l'Èbre et son embouchure, ainsi que tout le trafic des marchandises qui devaient passer obligatoirement par son territoire.


Tortosa au 16ème siècle par Anton van den Wyngaerde


Arrêt obligatoire depuis le sud jusqu’à Barcelone où séjournaient des rois, des princes et même un pape, Adrien d’Utrecht, ainsi que l’évêque de Tortosa lors de son voyage vers Rome pour recevoir la tiare. Ces séjours étaient célébrés en grande pompe et étaient accompagnés d’une multitude d’actes en vue de rendre hommage à ces visiteurs de si grande renommée, au cours desquels participaient tous les habitants, tel que le décrit Henrique Cook en se référant à l'arrivée de Philippe II à Tortosa en 1585 :


« [...] fue encontrado de catorce barcas, muy bien adresçadas de las confradías de Tortosa, que habian salido rio arriba con mucha presteza remando para saludallo. Estaba en la ribera el regimiento de la çiudad, no léxos de la puente donde pasa Ebro. Estaba en todas partes la gente extendida para recebir conmunmente con gozo á Su Majestad, el cual deseaban veer [...]. La música que había en las barquas excitaba á los villanos, arcabuceros y á los remeros á triunfo. Las pieças de artillería que estaban puestas por la çiudad, saludaban con tantos tiros á Su Majestad, que todos los pesçes que habia en Ebre se fueron á la mar y no osaron volver hasta que el Rey salió de Tortosa »


(« […] il fut accueilli par quatorze bateaux, très bien aménagés, des confréries de Tortosa, qui avaient remonté le fleuve en ramant avec très grande agilité pour lui souhaiter la bienvenue. Sur le rivage se trouvait le régiment de la ville, non loin du pont par où passe l’Èbre. Les gens se trouvaient de toutes parts pour accueillir tous ensemble et avec joie Sa Majesté, qu’ils souhaitaient voir […]. La musique jouée sur les bateaux excitait grandement les nobles, les arquebusiers et les rameurs. Les pièces d’artillerie qui avaient été placées par la ville, saluaient Sa Majesté au son de leurs nombreux tirs, à tel point que les poissons du fleuve Èbre partirent vers la mer et n’osèrent plus revenir jusqu’à ce que le Roi quitta Tortosa »).


La centralité géographique transforma la ville en un foyer culturel local qui irradiait vers l’intérieur de son territoire, où étaient introduites les nouveautés artistiques et culturelles du moment. L’équidistance avec les trois capitales de la Couronne d’Aragon favorisaient cette vitalité. Les liens avec Saragosse, Barcelone et Valencia étaient très forts : les déplacements de personnes, les liens familiaux, les intérêts économiques et les échanges culturels favorisaient l’arrivée des dernières tendances littéraires et artistiques qui étaient diffusées vers l’arrière-pays de Tortosa. Par ailleurs, le rôle de la ville au sein de la Catalogne et sa représentativité sont mises en évidence par le fait que durant le XVIe siècle, au moins 6 présidents du Gouvernement de la Catalogne avaient un lien avec la ville, parmi eux Francesc Oliver de Boteller, membre d’une famille influente de Tortosa et abbé de Poblet, impulseur, parmi bien d’autres réformes, de l'actuelle façade du Palau de la Generalitat (siège du gouvernement régional de la Catalogne).


Collèges Royaux de Tortosa


La ville conserve un important héritage artistique de l’époque, parmi lequel se trouvent les Reials Col·legis (Collèges Royaux), un des ensembles architectoniques des plus importants de la Catalogne datant de la Renaissance. Fondé en 1544 par Charles V dans le but de former les jeunes morisques dans la religion chrétienne à charge des Dominicains, il s’agit d’un site composé par le Collège de Saint Jacques et Saint Matias, le Couvent de Saint Dominique et l’Église de Saint Dominique. L’ensemble, construit durant le XVIe siècle s’ajuste fidèlement aux canons italiens de l’époque, ce qui fait de lui une rareté au sein de l’architecture catalane de l’époque, tout en restant fidèle au style gothique.


D’autres éléments artistiques importants de la Renaissance sont l’armoire à archives de la ville, construite en 1574 sur ordre des procureurs, et utilisée jusqu’à la dernière décennie du XXe siècle. Pour ce qui est de la cathédrale, citons les stalles, construites par Cristóbal de Salamanca en chêne de Navarre, transportées en radeau à travers le fleuve, la chapelle du chœur de Jésus et l’ancien grillage de l’autel, à la demande de l’évêque Gaspar de Punter, conçu tel un grillage sculptural.


Fruit de cet intense déplacement humain vers tous les endroits du royaume, la ville jouissait d'une grande vitalité littéraire. Toutefois, l’œuvre la plus importante de la période, tant à Tortosa qu’en Catalogne, ne sera publiée que vers la fin du XIXe siècle. Il s’agit sans aucun doute des Col·loquis de la Insigne Ciutat de Tortosa, du chevalier Cristòfor Despuig. Dans cette œuvre, un chevalier, Lucio, et un marchand, Fabio, dialoguent avec Don Pedro, un chevalier de Valencia de passage à Tortosa, sur différents thèmes allant de la relation de la Couronne d’Aragon avec Castille ou de l’état de la langue catalane jusqu’à des questions locales telles que le gouvernement de la ville ou la description de son environnement naturel.


Tous ces éléments reflètent une ville fière de son passé, puissante et ferme dans la défense de ses privilèges, avec une grande vitalité sociale et culturelle. La Fête de la Renaissance revit ce moment de splendeur d’une ville au XVIe siècle.


 

  • Ajuntament de Tortosa

    Copyright ©2017. Ajuntament de Tortosa. Tous les droits réservés

  • Festa del Renaixement. Tortosa

    C. Sant Felip Neri 1, 43500 Tortosa, Tel. +34 977 440 901. Fax. +34 977 585 852 | Contact